Laisser nous un message


Désolé, aucun conseiller n'est disponible. Laissez nous un message afin que nous puissions vous recontacter.

Laisser nous un message
email

Comment choisir un portillon de jardin ?

Catégories : Tutoriels
Le portillon de jardin sert avant tout pour le passage des piétons, voire des vélos. Actionné à la main ou motorisé, plein ou ajouré, en bois ou en métal, il implique de nombreux choix qui devront être pris avant même son installation.
Comment choisir un portillon de jardin ?

Comment se présente un portillon de jardin ?

Dans la plupart des situations, le portillon de jardin vient compléter la présence d’un portail déjà existant. Il met également à disposition une ouverture supplémentaire, parfois nécessaire, à un autre endroit du jardin. 

Il se compose de : 

Un vantail : il s’agit de la porte pivotante, qui peut être pleine ou non, assortie ou pas au portail ;

Des gonds : ils permettront à la porte de pivoter, en général vers l’intérieur, et vers l’extérieur uniquement si cela n’empiète pas sur la voie publique ou le trottoir ;

Deux poteaux, plus hauts que le portillon : ils seront scellés dans le sol et maintiendront le portillon en place ;

Une gâche : elle servira à fermer le portillon à clé afin de limiter les intrusions.

Au niveau des dimensions, un portillon mesure en général :

De 1 m à 1,20 m de large ;

Entre 1 m et 2 m de haut.

Il est généralement recommandé que la hauteur du portillon ne dépasse pas celle de la clôture ou du portail.

Quel type d’ouverture choisir pour son portillon de jardin ?

Comme le portail, le portillon peut être manuel ou motorisé.

Un portillon manuel est toujours muni d’une poignée, et souvent d’une serrure.

Un portillon motorisé, quant à lui, peut s’ouvrir à distance grâce à un interphone ou une télécommande. Ce système peut être recommandé si celui-ci est loin de la maison ou si les utilisateurs ont des difficultés à se déplacer. Néanmoins, tous les portillons ne peuvent pas être motorisés. C’est pourquoi il faut le vérifier avant l’achat.

Par ailleurs, si la plupart des portillons sont battants, certains peuvent également être coulissants. 

Comment choisir le remplissage de son portillon ?

Le choix du remplissage du portillon va influer sur son aspect esthétique, mais également sur le niveau de sécurité ou d’occultation souhaité. Chaque option a également un impact sur le budget du portillon : par exemple, un portillon grillagé sera plus économique qu’un modèle plein. 

Les portillons grillagés

Ces portillons comportent une partie en grillage rigide, qui peut descendre ou non jusqu’au sol. Dans ce dernier cas, pour lequel on parle aussi de treillis. Ils sont bon marché et généralement traités antirouille.

Les portillons semi-pleins

Ces portillons sont pleins sur la partie inférieure, pour retenir les animaux par exemple, et ajourés sur la partie supérieure. Ils laissent donc passer le regard et la lumière.

Les portillons ajourés

Ce type de portillons présente des ouvertures, soit entre les lames du portillon, soit avec des découpes esthétiques. Leur niveau d’occultation est plus élevé que les semi-pleins.

Les portillons pleins

Les portillons pleins cumulent le meilleur en termes de sécurité et d’intimité. Nul ne peut voir à travers, ni glisser entre leurs barreaux. Néanmoins, comme ils requièrent plus de matières, ils sont également les plus chers.

Quelle matière choisir pour un portillon de jardin ?

Quatre matières se disputent le haut du podium pour les portillons de jardin.

Le bois

Esthétique, classique et économique, le bois reste relativement durable dans le temps, à condition de l’entretenir soigneusement. Une couche de lasure par an sera le minimum.

Le PVC

Peu onéreux, le PVC est d’un entretien facile. Néanmoins, son esthétique laisse parfois à désirer, notamment sur les modèles d’entrée de gamme. Il est ainsi déconseillé pour les jardins très verts, qui le verront trop rapidement changer de couleur ;

Le fer

Solide et durable dans le temps ainsi que relativement léger, le fer a longtemps été utilisé pour les portails comme pour les portillons. Son tarif reste abordable. A savoir, préférez un fer galvanisé afin d’augmenter sa protection à la corrosion.

L’aluminium

Résistant, durable et facile d’entretien, l’aluminium est le matériau phare du moment. Contrairement au fer, il ne rouillera pas. De plus, il est disponible dans de plus en plus de coloris. 

Produits associés
Articles en relation
Ajouter un commentaire

shopping_cart Mon panier
spa
Créer
ma
clôture
Configurer ma clôture