Laisser nous un message


Désolé, aucun conseiller n'est disponible. Laissez nous un message afin que nous puissions vous recontacter.

Laisser nous un message
email

Comment clôturer son jardin ?

Catégories : Tutoriels
Clôturer son jardin est recommandé pour votre sécurité mais également pour la décoration de votre extérieur. Mais avant toute chose, connaître la réglementation sur ce sujet est important. Boistière vous accompagne en amont pour que vous ayez toutes les clefs en main avant de faire votre choix de clôture.
Comment clôturer son jardin ?

Les règles à respecter pour clôturer son jardin 

Les lois concernant les clôtures ont peu évolué au fil du temps. Ainsi, un article de 1804 fait toujours référence en la matière. Il s’agit de l’article 647 du Code civil. 

Pour connaître la hauteur des clôtures, il est bon de se renseigner en mairie et de faire une demander d'autorisation de travaux.

De manière générale, l’installation d’une clôture nécessite une déclaration de travaux, surtout dans les cas suivants :

À proximité de monuments historiques ;

Dans une zone de protection du patrimoine, qu’il soit architectural, urbain ou paysagé ;

Dans un site classé ;

Dans les secteurs indiqués comme « à protéger » par le plan local d’urbanisme (PLU) ;

Et, de manière générale, dans toutes les communes où le conseil municipal a décidé qu’une déclaration était obligatoire.

S’il est donc essentiel de vous renseigner auprès de votre mairie avant d’envisager la pose de votre clôture, pensez également à vérifier qu’il n’existe pas de règles inscrites dans le règlement de votre lotissement (les matériaux, les végétaux ou d’autres directives par exemple). 

Faites aussi attention aux clôtures mitoyennes, dont l’entretien reposera à la fois sur vous et votre voisin.

Les différents matériaux de clôture

Clôturer un terrain peut se faire de différentes manières : 

Avec un grillage souple ou rigide : cette solution est idéale si votre budget est limité et que vous voulez surtout marquer les limites de votre propriété. Pour gagner en intimité, vous pourrez éventuellement insérer des lames d’occultation entre celles du grillage.

Avec des murs : qu’ils soient en parpaing en ou pierre, ils doivent être maçonnés. A noter, ce sont les clôtures les plus solides et les plus durables ;

Avec du bois : la palissade en bois est un grand classique, d’autant que sa présentation peut varier. Afin de limiter vos travaux d’entretien, privilégiez les bois prévus pour l’extérieur ;

Avec des gabions : ces cages remplies de pierres ont la même solidité que les murs traditionnels. Elles sont cependant plus contemporaines, et peuvent également servir de refuges à des insectes et des petits animaux ;

Avec des végétaux : les haies mélangées sont aujourd’hui recommandées. Elles réclament un minimum d’entretien pour un effet visuel changeant au fil de l’année. Vous pouvez également opter pour des bambous. Toutefois, ne retenez que leurs variétés non envahissantes. 

Avec du PVC : pour une clôture directement au sol ou par-dessus un muret, le PVC reste une solution économique et facile à entretenir.

Avant de retenir votre matériau et son apparence, pensez à vérifier l’éventuelle prise au vent dans votre région. A noter, des panneaux pleins seront déconseillés dans les zones les plus venteuses.

Produits associés
Articles en relation
Ajouter un commentaire

shopping_cart Mon panier
spa
Créer
ma
clôture
Configurer ma clôture