Laisser nous un message


Désolé, aucun conseiller n'est disponible. Laissez nous un message afin que nous puissions vous recontacter

Laisser nous un message
email

Comment réparer une clôture en panneaux rigides ?

Catégories : Tutoriels
Pour réparer une clôture en panneaux rigides, tout va dépendre de la manière dont elle a été installée et, plus précisément, du type de poteaux qui ont été utilisés.
Comment réparer une clôture en panneaux rigides ?

Dans quels cas faut-il réparer une clôture en panneaux rigides ?

En théorie, les panneaux rigides des clôtures sont faits pour durer, surtout si vous avez opté pour du matériel de bonne qualité. Néanmoins, il existe des circonstances qui peuvent nécessiter de remplacer ou de réparer les panneaux : des tirs de ballon excessifs (notamment à proximité de terrains de sport) ou un véhicule qui vient heurter la clôture ou d’une chute d’arbre par exemple.

Différentes solutions de réparation peuvent être mises en œuvre. Si seule une petite partie du panneau est endommagée, il n’est pas possible d’envisager une réparation partielle. Il faudra remplacer l’intégralité du panneau abîmé ou cassé. 

Pour ne pas fragiliser la clôture, suivant le poteau utilisé, il paraîtra nécessaire de changer également un poteau. C’est une opération qui va entièrement dépendre du type de poteau utilisé. 

Quelles techniques utiliser pour réparer une clôture en panneaux rigides ? 

Chaque poteau de clôture en panneaux rigides utilise des systèmes de fixation différents. La technique pour retirer et remplacer un panneau va donc dépendre du poteau.

Les poteaux avec des colliers d’attaches

Ce sont les poteaux qui permettent de remplacer le plus facilement des panneaux rigides. Il suffit de dévisser les colliers d’attache (qui lient les panneaux aux poteaux) pour retirer la grille. Dans un second temps, vous pourrez les revisser pour en fixer une nouvelle.

Les poteaux avec fixations à clips

Comme les colliers d’attache, ils restent faciles à manipuler. La seule contrainte est d’utiliser un tournevis. Vous pourrez alors retirer les clips, ôter la grille pour en mettre une nouvelle. A savoir, la pince pour poser les clips n’est pas fournie à l’achat des poteaux mais vous pouvez utiliser une pince multiprise que vous protégerez pour ne pas abîmer la peinture.

Pour les poteaux à encoches

Ces poteaux sont peut-être ceux qui vont générer le plus de complication lors du changement de panneau. En effet, ce système est considéré comme indémontable et ces poteaux de clôture n’ont pas été conçus dans cet esprit. Une des solutions et la plus simple est de remplacer le poteau par un poteau dit « de réparation ». En effet celui-ci est spécialement fabriqué pour réparer les clôtures endommagées car il se présente en 2 parties. De forme identique au poteau standard à l’arrivée, les 2 parties se boulonnent entre-elles après l’insertion du panneau dans les encoches. Il existe une autre solution, moins couteuse mais également moins esthétique et résistante. Il suffit de déplier manuellement, avec une pince, chacune des encoches de ces poteaux, le temps d’enlever le panneau rigide. Vous pourrez ensuite les plier à nouveau, une par une, pour fixer le nouveau panneau. L’opération est d’autant plus délicate que ces encoches n’ont pas été prévues pour être manipulées de cette manière. Le risque de les casser est bel et bien présent : ce qui impacterait toute la solidité de la clôture.

Qui doit payer pour la réparation d’une clôture ? 

Pour réparer votre clôture, vous pouvez donc suivre les préconisations précédentes ou également faire appel à un professionnel. Dans les deux cas, cela générera des coûts, ne serait-ce que pour le matériel.

Si la clôture a été endommagée par un véhicule, son conducteur est en principe responsable des dégâts et devra les prendre en charge, avec, ou sans, l’assistance de son assurance.

Dans le cas d’une clôture mitoyenne entre deux propriétés, qui s’abîmerait suite aux épreuves du temps, il peut sembler plus difficile de désigner un responsable. La réponse est pourtant simple : les deux voisins. Sauf indication contraire, ils sont tous les deux considérés comme propriétaires et responsables de ladite clôture. Ils devront donc partager les frais d’une éventuelle réparation, conformément à l’article 667 du Code civil. 

Produits associés
Ajouter un commentaire

shopping_cart Mon panier
spa
Créer
ma
clôture
Configurer ma clôture