Laisser nous un message


Désolé, aucun conseiller n'est disponible. Laissez nous un message afin que nous puissions vous recontacter.

Laisser nous un message
email

Clôtures à lames brise-vue : PVC ou Bois ?

Catégories : Tutoriels
Les lames brise-vue permettent de transformer une clôture grillagée, ouverte aux quatre vents, en véritable mur entièrement occulté. Les principales matières de ces lames sont le bois et le PVC. Si le premier est particulièrement résistant, le second est, quant à lui, plutôt bon marché. Mais comment choisir entre les deux ? Boistière vous éclaire !
Clôtures à lames brise-vue : PVC ou Bois ?

Comment fonctionnent les lames brise-vue ?

Les lames brise-vue, aussi appelées lamelles d’occultation, s’insèrent dans les mailles d’une clôture grillagée. Elles empêchent les regards de passer afin de préserver l’intimité et permettent d’obtenir de l’ombre, idéal dans les régions les plus ensoleillées. 

De plus, les lames brise-vue peuvent également faire office de coupe-vent. Toutefois, il convient d’être attentif à la puissance des vents de la région. En effet, avec des rafales trop importantes, la clôture pourrait se fragiliser. Pour éviter cela, optez donc pour des lamelles qui laissent passer le vent, ou ajouter des interstices entre chacune d’entre elles. 

Si ces lames se positionnent facilement en suivant la direction de la clôture, deux conditions sont à suivre : 

Respecter l’espacement entre les mailles pour que les lames soient maintenues ;

Prendre les mesures finales de la clôture pour que les lames ne dépassent ni en hauteur ni en largeur.

Lames brise-vu en PVC : avantages et inconvénients

Pendant longtemps, les lames brise-vue étaient en PVC. Ce matériau économique pouvait se présenter sous deux formes : 

Du PVC souple, qui laissait passer vent et lumière sans craindre les rafales ;

Du PVC rigide, plus solide et résistant.

Les lames semi-rigides sont depuis venues compléter les gammes existantes. 

Comme dans tous les travaux de la maison, le PVC est apprécié pour son faible coût et sa facilité de manipulation. Il existe dans une grande gamme de coloris, ce qui permet d’assortir votre clôture à vos volets ou vos menuiseries par exemple. De plus, ce matériau demande peu d’entretien. 

Néanmoins, il reste salissant, surtout dans ses versions blanches. Elles peuvent se ternir avec les projections de terre et de pluie, comme jaunir ou blanchir dans le cas de PVC de mauvaise qualité. Et sa durée de vie n’en fait pas un des meilleurs produits sur le marché. Le PVC saura rendre service pour un temps de vie courte, mais demandera à être remplacé au bout de quelques années. 

Lames brise-vue en bois : avantages et inconvénients

L’un des principaux avantages des brise-vue en bois est évidemment leur résistance. Il existe différentes essences : le Mélèze, le PIN, le Douglas, le Fraké et bien d’autres. En effet, que ce soit face aux vents, même les plus violents, ou aux intempéries, ils restent en bon état dû à l’épaisseur des lames qui varie de 7 à 22mm. Ils ne vont pas se plier, se tordre ou encaisser des impacts de grêle. Et ils ne rouilleront pas même avec le passage du temps. 

Au fil des années, le bois a su conquérir des parts de marché, et donc s’adapter aux goûts du public. D’aspect plus naturel que le PVC, aujourd’hui, le bois sait se montrer très esthétique et contemporain. 

Il faut cependant accepter d’investir un peu plus que dans des lames occultantes en PVC, le coût pouvant aller jusqu’à tripler en fonction des catégories de chaque kit d’occultation. La pose est par ailleurs un peu plus technique que pour les lames en PVC, qui sont plus aisées à manipuler.  

Choisir entre le bois et le PVC pour des lames occultantes sera donc au final plus une question de budget, même si l’aspect esthétique peut influer sur votre décision.  

Produits associés
Articles en relation
Ajouter un commentaire

shopping_cart Mon panier
spa
Créer
ma
clôture
Configurer ma clôture