Laisser nous un message


Désolé, aucun conseiller n'est disponible. Laissez nous un message afin que nous puissions vous recontacter.

Laisser nous un message
email

Comment poser une clôture béton imitation bois ou pierre ?

Catégories : Tutoriels
Poser une clôture béton imitation en bois ou en pierre permet de bénéficier des avantages du premier matériau avec les aspects esthétiques des seconds. Grâce à des plaques de béton déjà préparées, la pose est assez simple à réaliser.
Comment poser une clôture béton imitation bois ou pierre ?

Pourquoi opter pour une clôture béton imitation bois ou pierre ?

Le béton présente différents avantages, bien connus des constructeurs :

Il est robuste : une fois posé, il restera en place malgré des vents violents ou des conditions climatiques au-dessus de la moyenne ;

Il est sécurisant : il empêchera les intrusions extérieures sans aucune difficulté ;

Il est occultant : impossible de voir à travers, même pour les regards les plus exercés ;

Par ailleurs, les technologies innovantes ont permis de contrer ce qui aurait pu être des inconvénients : 

L’esthétique : le béton brut n’est pas toujours agréable à regarder. Néanmoins, des enduits, ou du béton moulé pour une imitation bois ou pierre transforment complètement son aspect.

La pose : le béton peut être lourd à manipuler (jusqu’à 70 kg pour une plaque). Poser des blocs de parpaing nécessite un peu de travaux de maçonnerie. Toutefois, il existe aujourd’hui des panneaux et des plaques préfabriquées qui facilitent grandement les travaux.

Une clôture béton en imitation bois ou pierre ressemble à s’y méprendre à ces deux matériaux, tout en étant beaucoup plus résistante dans le temps.

Etape 1 : préparer le terrain 

Comme pour toute pose de clôture, la première étape est de délimiter votre terrain à l’aide d’une corde et de petits piquets en bois. Vous pourrez ainsi, en fonction du besoin, remettre partiellement à niveau le sol pour éliminer les petits dénivelés. 

Les piquets en bois marqueront l’emplacement des futurs poteaux de soutien. Ils devront être placés à intervalle régulier, correspondant à la longueur de vos plaques de béton. 

Etape 2 : poser les premiers poteaux

Afin de poser les premiers poteaux, plusieurs démarches sont à suivre : 

Creusez un trou d’environ 50 cm de profondeur et 30 cm de diamètre à l’emplacement de chaque piquet. 

Bétonnez le premier d’entre eux, en commençant si possible par un angle. Insérez le poteau dans le béton en vérifiant sa verticalité et sa hauteur. A savoir, il existe des poteaux d’angles et des poteaux intermédiaires. Toutefois, tous ne présentent pas les mêmes saillies permettant d’insérer les futures plaques de béton : ne les mélangez pas ! 

Posez ensuite votre première plaque de béton, dans la saillie du poteau. Une légère tranchée dans le sol vous aidera à la maintenir en place.

Positionnez enfin le poteau situé à l’extrémité de cette plaque, et bétonnez-le. 

Répétez l’opération tout au long de votre clôture, en ne posant toujours que la plaque inférieure.

Etape 3 : poser les autres plaques en béton

Au bout d’environ 24 heures, lorsque le béton des poteaux est bien solidifié, vous pouvez installer les plaques suivantes tout au long de votre clôture. Attention : plus vous vous élèverez en hauteur, plus elles seront difficiles à soulever. Une aide sera sans doute nécessaire, voire un échaudage selon la hauteur de votre palissade. 

Comme vous avez pu le constater, contrairement à l’installation d’un muret, aucune fondation n’est nécessaire pour élever une clôture béton imitation en bois ou en pierre. Néanmoins, ces travaux restent très physiques.

Produits associés
Articles en relation
Ajouter un commentaire

shopping_cart Mon panier
spa
Créer
ma
clôture
Configurer ma clôture